Nouvelle année scolaire, de retour à Inukjuak.

Nouvelle année scolaire, de retour à Inukjuak.

La fin de l’été au 58e parallèle

Me voilà arrivé à Inukjuak pour une 8e année, une nouvelle année d’enseignement à l’école aux adultes Nunavimmi Pigiursavik. Chaque fois que je quitte le sud du Québec pour le Nunavik, je sens comme un pincement au coeur. Fini l’été tout d’un coup. Le rude climat d’Inukjuak m’attend. Je laisse derrière moi ma famille, ceux que j’aime et je repars pour huit mois pour aller vivre dans ce village nordique en plein coeur de la toundra, au bord de la baie d’Hudson.

Un paysage qui nous laisse sans mot
Le downtown Inukjuak

Une agréable façon pour moi de reprendre contact avec le Nunavik est d’enfourcher mon VTT, puis d’aller me promener dans la toundra et aussi par la même occasion en profiter pour pêcher la truite. Pour ce faire, je dois au préalable me procurer mon droit de pêche au bureau du landholding au coût de 75$. Il a des règles et des zones à respecter pour la pêche en rivière pour les non inuits. Je dois donc m’éloigner du village d’une dizaine de kilomètres au moins pour pêcher. Une petite trentaine de minutes en VTT.

Notre spot de pêche favori près d’Inukjuak

La truite mouchetée à la chaire rose et délicate y est à l’honneur et je ne suis d’ailleurs jamais revenu bredouille de mes activités de pêche. Il y a aussi de la truite grise, plus grosse et à la chair blanche. Idéale pour saler et conserver ensuite dans un mélange d’eau et de vinaigre. Lors d’une excursion de pêche récente au sud d’Inukjuak, Charlie, un Inuit du village qui nous conduisait en bateau, a pris un beau spécimen après quelques minutes de lutte avec le poisson au bout de la ligne.

Cette année, il y a une nouveauté à Inukjuak: un skatepark!

L’inauguration du skatepark d’Inukjuak a eu lieu le samedi 20 août dernier lors d’une célébration d’ouverture avec la visite du skate boarder Joe Buffalo, de la nation cri Samson(d’Alberta). Le skatepark est l’initiative de Caroline Gleason qui a monté ce projet pendant plusieurs mois avec un partenariat de plusieurs organismes du village d’Inukjuak. Il a été construit par l’organisation Make Life Skate Life qui était présente à l’inauguration. Fait à noter, les matériaux de construction proviennent du nouveau barrage hydroélectrique avec l’aide du constructeur CRT 😊

Vidéo fait lors de l’inauguration du skate Park
Des jeunes qui s’essaient à la planche à roulette lors de l’inauguration du parc
Joe Buffalo qui nous parle de son histoire. Il est passé par les pensionnats autochtones dans sa jeunesse.
Des futurs skateurs
Joe Buffalo en action.

Tiens, une opération policière sans conséquence devant chez moi. Ça attire les regards.

Rencontre avec des boeufs musqués

J’aime toujours rencontrer ces énormes boeufs musqués avec leur épaisse toison laineuse. Souvent groupés, ils protègent leurs petits en les encerclant. En règle générale, ils se déplacent si on tente trop de les approcher. Introduits dans les années 70, une quinzaine de bêtes en provenance de l’île Ellesmere au Nunavut, ils sont plus de 600 aujourd’hui au Nunavik. Bon an, mal an, j’ ai la chance d’en voir dans l’environnement d’Inukjuak.

Des boeufs musqués qui me surveillent.

Le barrage hydro-électrique

Le barrage

L’avancement des travaux du barrage hydroélectrique va bon train. Les lignes de transport électriques sont installées partout dans le village. La mise en opération initialement prévue pour fin 2022 est reportée au printemps selon des rumeurs. Cliquez ici pour en apprendre plus sur ce projet qui desservira toute la communauté en électricité.

Les couleurs d’automne dans la toundra

Vers la mi-septembre, l’automne recouvre la toundra de son manteau coloré. Sans être la beauté flamboyante des forêts du sud du Québec, les couleurs de la toundra sont d’une beauté puissante, austère, rude. Il y a une intensité assez soudaine de rouge, d’or, de vert, comme si la végétation se dépêchait de se montrer dans ses plus beaux atours juste avant de disparaître pour de longs mois sous la neige. J’aime me promener durant cette période pour mettre en images toutes ses couleurs.

Un cargo de diesel mouille au pied d’Inukjuak
Tableau de couleur
Plage d’Inukjuak
Camarines noires qui se cachent sous le feuillage coloré
Une douce aurore boréale derrière chez moi

Je termine cet article sur une photo d’aurore boréale. Il semble y en avoir plus souvent cette année, évidemment lorsque le ciel est dégagé.

Pour recevoir automatiquement une notification par courriel lorsque je publie un article, svp abonnez-vous en cliquant sur le lien ci-dessous. Laissez-moi savoir quelle partie de cet article vous préférez dans les commentaires juste après. Merci de me lire et à la prochaine.

Laissez moi un commentaire

Close Menu
Click here to translate »
%d blogueurs aiment cette page :